Ici La Voix Du Burkina Faso – July 2018

« J'aimerais vous faire rencontrer quelques uns des enfants de mon village burkinabé? »

Quinzième Chronique

Ce mois-ci, chers lecteurs, j'aimerais vous faire rencontrer quelques uns des enfants de mon village burkinabé.  Car parler d'eux, c'est être un peu avec eux. Ecrire pour supporter la séparation et l'éloignement. Envoyer des paroles qui quitteront la côte pacifique nord pour atterrir au Sahel. Ma pensée tendue comme un fil entre l'Amérique et l'Afrique.

Etre bébé dans la brousse, c'est rester sur le dos de maman, participer à toutes ses tâches , entendre les battements rassurants de son cœur jusqu'à l'âge de deux ans. Et moi je me demande si ce contact physique , qui procure un climat affectif positif , impactera le développement du cerveau et permettra le développement de la matière grise ( comme l'affirment des études récentes) .  
Image
Image

Quand on est bébé dans la brousse, on dort par terre, sur une natte, sans matelas et sans oreiller. "Ce souffle harmonieux d'un enfant endormi. Cette haleine de paix rassure mon oreille." [Lamartine]

L'une des tâches des petites filles c'est d'aider à la préparation du repas quotidien. Pas de table, pas de siège et elles manient avec dextérité ces couteaux à l'aspect redoutable! 

Image
Image

A 4 mois, on ne voit pas encore la différence de couleur de peau. Alors le bébé de Galiga est très heureux sur les genoux de la "nassara". Il y a fort à parier, que dans un an, ce sera une toute autre histoire! Comme tous ses semblables, il hurlera en me voyant!" [Lamartine]

Quant à Kevin, à 3 ans et demi, il n'a pas la moindre idée à quoi peuvent bien servir les crayons qu'il vient de recevoir! 

Image
Image

Ces adolescents, je les ai connus, ils avaient 6 ans. Ils étaient en 1ère année d'école primaire.Année après année , je les ai suivis. En classe, j'ai travaillé avec eux à la compréhension de textes, je leur ai raconté des histoires. Et comme récompense, à la récréation, j'ai joué au ballon avec les filles! Au mois d'octobre dernier, ayant entendu que j'étais au campement, ils sont spontanément venus me saluer à la sortie de leurs cours. Ils sont maintenant en classe de 6eme.

Ce garçonnet, lui, ne va pas à l'école. Il garde les bœufs [zébus] de son père 

Image
Image

Etre élève dans mon village de la brousse, c'est être attentif en classe et respecter le maître . Je n'ai jamais entendu le moindre bavardage, ou le moindre ricanement quand celui-ci avait le dos tourné. Evidemment, vous ne manquerez pas de noter l'absence de tablette !

Quand on est la grande soeur, même si on n'a que 4 ou 5 ans, on s'occupe de sa petite soeur et on lui donne à boire. On n'utilise pas de verre dans la brousse!

Image
Image

Oumou, ventile le feu de bois où elle fait griller du maïs. Goût délicieux garanti! Nous nous régalerons en attendant le repas.

"La Francophonie, c'est l'usage de la langue française comme instrument de symbiose, par delà nos propres langues nationales ou régionales, pour le renforcement de notre coopération culturelle et technique, malgré nos différentes civilisations." Léopold Sédar Senghor, Discours prononcé lors de sa visite au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie
About the Author

Bernadette Theisen

Auteur de « Ma petite princesse peule » Membre du Conseil de l'AFSCV