La Vie Des Femmes Au Burkina

Deuxième Chronique

Chères compatriotes de la Silicon Valley ou de ma petite ville en Touraine, et vous femmes du monde occidental,

Est-ce que vous avez jamais imaginé votre vie sans eau courante? Que serait votre quotidien si vous ne pouviez plus tourner un robinet et si vous ne voyiez plus couler le précieux liquide pour vous doucher ?

Avez-vous jamais imaginé être privées d'électricité et de ces précieux appareils qui vous rendent la vie si facile: lave-linge, lave-vaisselle, fer à repasser, aspirateur.


Si vous viviez dans un village burkinabé, vous transporteriez de l'eau dans des seaux en plastique et vous feriez votre vaisselle, jambes droites, penchées vers le sol.

Et vous répéteriez ce type d'opération pour faire votre lessive.

Pour le repassage, vous utiliseriez un lourd fer en fonte, rempli de braises. Et pour cet exercice il est conseillé d'avoir de bons muscles!

Autre tâche quotidienne; le nettoyage de votre habitation et de votre cour à l'aide d'un petit balai en herbes sèches. Auriez-vous des maux de dos si vous restiez le corps plié en deux vers le sol, pendant que vous maniez un petit balai en herbes sèches?

Bien sûr nous ne voulons pas renoncer à notre confort et nous ne troquerions pas notre vie contre la leur.

J'ai quant à moi une pensée affectueuse pour ces femmes burkinabé que j'ai rencontrées et je salue leur courage."C'est pas facile", comme on dit dans "mon" village.

Yindaré, au revoir et à la prochaine fois.